Point de situation semaine 41

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Après une période d’accalmie ces dernières semaines, les incidents ont repris en particulier et sans surprise, dans le Golfe de Guinée ainsi qu’en Asie.

Afrique de l’est:
La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.
Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif, ce qui explique la situation calme dans cette partie du globe.

Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques en particulier sur la cote nigériane.

Trois incidents sont a signaler dans la semaine dont plusieurs arrestations de trafiquants de pétrole.

NIGERIA: Arrestation de trafiquant de pétrole
(Source www.saharareporters.com)

Le 6 Octobre, le Commandement Central de la Marine Nigériane a confirmé l’arrestation de onze marins à bord du navire-citerne DERA et du remorqueur CHARLEY RUNNER, alors qu’ils se trouvaient dans des cours d’eau dans l’État de Bayelsa.
les navires suspects étaient en possession de quelque 6.000 tonnes de pétrole brut volé et sont tous deux dans les mains des autorités locales.

Angola: Deux navire de trafiquants arrêtés
(www.allafrica.com)

Le 8 Octobre, les autorités angolaises ont arrêté à environ 11 mn les MT TOPIA PEARL et MT ARMADA Tuah qui effectuaient du trafic de carburant le long de la côte angolaise.
Les autorités ont également trouvé des preuves qu’un déversement de carburant en pleine mer avait été faite par ces mêmes navires.

NIGERIA: Attaque dans le delta du Niger, un mort
(source www.worldstagegroup.com)

Le 9 Octobre, des hommes armés ont attaqué le poste de flux Kolo Creek, dans la partie orientale du delta du Niger, dans l’État de Bayelsa.
Un gardien travaillant pour une société de sécurité sur le site a été tué lors de cette attaque.

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, toutefois le nombre d’incidents est en baisse semaine après semaine. La collaboration de services spécialisé entre différentes nations permettent cette diminution significative des incidents.
Toutefois, il faut noter que Malacca est une zone géopolitique sous tension dans laquelle se disputent les intérêts étatiques de différents pays. De plus, au-delà des Etats eux-mêmes, il faut souligner la présence de groupes islamistes susceptibles d’organiser des attentats mais aussi la présence de pirates qui organisent fréquemment des attaques.
Cette semaine, plusieurs incidents sont à signaler dont une tentative d’abordage déjoué grâce à la réaction de l’équipage qui a su mettre en pratique les procédures de défense en cas d’agression.

INDONESIE: Vol sur un navire dans le port de Tanjung Priok
(Source BMI)

Le 5 Octobre, un nombre inconnu de voleurs sont montés à bord d’un navire ancré en 06:01 S-106: 53 E, dans le port de Tanjung Priok. Ils sont entrés dans l’atelier de la salle des machines, et ont volé des pièces de rechange avant de prendre la fuite. Le vol a été remarqué par l’équipage de quart lors d’une ronde de routine.

INDONESIE: Intrusion sur un pétrolier et fuite des voleurs
(Source BMI)

Le 5 Octobre, l’équipage d’un bateau de pêche a vu cinq intrus de monter dans un navire-citerne ancré en 03:56 – N 098: 49 E dans le port de Belawan et aussitôt informé le pétrolier.
l’alarme a été soulevée, la corne de brume a retentis et l’équipage s’est rassemblé.
Les intrus armés de longs couteaux ont menacé les membres de l’équipage qui s’approchaient d’eux puis se sont échappés sans butin.

MALAISIE: Vol de pièces de rechange sur un navire
(Source BMI)

Le 6 Octobre, un nombre inconnu de voleurs sont montés en pleine nuit à bord d’un transporteur de produits pétroliers qui était ancré en 05:49 N – 118: 09 E, dans le port de Sandakan.
Les voleurs sont rentés dans un des magasin et ont volé des pièces de rechange, puis se sont échappés.
Le vol a été remarqué par l’équipage de quart lors d’une ronde de routine. L’incident a été signalé aux autorités portuaires.

PHILIPPINES: Abordage déjoué en pleine mer
(Source IMB, www.sunstar.com.ph)

Le 10 Octobre à 5h20 heure locale, sept voleurs ont arraisonné le MV CECILIA en N-125: 31 E, à 4,5 mn au sud-est de l’île de Olanivan.
Sept personnes armés de fusils à bord de deux embarcations rapides ont approché le navire. Soupçonnant une tentative d’abordage, le Capitaine a demandé à l’équipage de fermer et verrouiller tous les accès à la zone d’hébergement du navire.
Les voleurs armés ont réussi à monter à bord du navire, mais sont repartis car ils ne pouvaient pas entrer dans le navire. Le Capitaine a donné l’alarme, a informé les autorités locales et prévenu l’armateur. Un navire de la Garde côtière a été dépêché sur place pour enquêter.

0

You must be logged in to post a comment.