Point de situation semaine 7

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

La semaine a été marquée par l’abordage et la disparition d’un navire au large de la Cote d’Ivoire.

 

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires. Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.

Le dernier incident remonte au 20 novembre 2015 au large de la somalie, quand des skiffs ont tenté d’aborder un cargo.

 

Afrique de l’ouest :

 Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques en particulier sur la cote nigériane.

Plusieurs évènements sont à signaler cette semaine mais l’incident le plus marquant est le détournement et la disparition d’un navire au large de la Cote d’Ivoire.

RD CONGO: Vol sur un vraquier

(Source IMB; MTISC-GOG)

Le 9 Février, quatre voleurs avec des armes blanches sont montés à bord d’un vraquier qui était ancré dans le port de Borna en 05:52 S – 013: 02 E.

Un matelot de quart a remarqué les voleurs et en a informé sa hiérarchie qui à son tour, a donné l’alarme puis rassemblé l’équipage.

Au déclenchement de celle ci, les voleurs se sont échappés avec des provisions de bord. Les tentatives pour contacter le contrôle du port n’ont reçu aucune réponse.

CÔTE-D’IVOIRE: Détournement et disparition d’un navire

(Source MTISC-GOG; www.hellenic news.com)

Le 11 Février, un navire a été détourné à 76 nm au sud d’Abidjan, en 04:00N-004:00W. Les pirates auraient kidnappé 5 membres d’équipage et la compagnie aurait perdu contact avec ce navire.

NIGERIA: Arraisonnement d’un navire

(Source MTISC-GOG; www.hellenic news.cam)

Le 11 Février, un navire aurait été arraisonné par des pirates à 112 nm au sud-ouest de la rivière Bonny en 03:36 N – 005: 37 E.

L’équipage a pu se retirer dans la citadelle du navire et serait sain et sauf.

NIGERIA: Tentative d’abordage dans le port de Lagos

(Source MTISC- GOG)

Le 14 Février, 3 embarcations rapides ont tenté d’aborder un navire ancré dans le port de Lagos. Plusieurs personnes à leurs bords étaient porteurs de tuyaux de siphonage.

Le navire a donné l’alarme et rassemblé l’équipage mettant ainsi les intrus en fuite.

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones où les incidents sont généralement plus fréquents.

La semaine est marquée par plusieurs incidents aux Philippes avec notamment des attaques sur des pêcheurs.

PHILIPPINES: Meurtre de trois pêcheurs

(Source Www.sunstar.com)

Le 9 Février, trois personnes, dont deux enfants, ont été tués par des pirates présumés lors  d’une attaque au large des côtes de la province de ZAMBOANGA SIBUGAY.

Un porte-parole de la police régionale a déclaré que l’incident a eu lieu vers 16H20 au large de BARANGAY KULISAP, PAYAO, ZAMBOANGA SIBUGAY.

Les victimes sont identifiées comme Ronald GORGONIO, un pêcheur et ses deux fils, Philip Clyde, douze ans  et Reymart, âgé de neuf ans et seraient morts sur place.

L’enquête a montré que les victimes étaient sur le chemin du retour lorsque les pirates ont tiré sur leur embarcation à plusieurs reprises.

PHILIPPINES: Vol sur un navire citerne

(BMI)

Le 14 Février, un nombre inconnu de voleurs sont montés à bord d’un navire-citerne ancré dans le port de BATANGAS en 13:43 N – 121: 02 E.

Un officier de quart qui préparait le navire à une manœuvre a découvert des traces de crochets sur le pont. Après une vérification effectué sur le navire, il a été constaté que des provisions de bords avaient été volés. Les autorités locales ont été informées de l’incident.

PHILIPPINES: Enlèvement de trois pêcheurs

(Source Www.turkishweekly.net)

Le 14 Février dans le sud des Philippines, des hommes armés non identifiés ont enlevé un opérateur sur un bateau de pêche ainsi que deux membres d’équipage.

Un porte-parole de la police a déclaré dans un communiqué, que le navire avait été abordé pendant une pêche entre la péninsule de ZAMBOANGA et l’île de BASILAN. Selon certaines sources, les ravisseurs auraient demandé une rançon pour leur libération.
INDONESIE: Raid de la Marine contre un bateau de pêche

(Source Www.merdeka.com)

 Le 10 Février, dans les eaux TANJUNG BALAI dans le nord de SUMATRA, la marine indonésienne engagée dans les activités de pêche illégale, a ouvert le feu sur un bateau battant pavillon Malaisien qui transportait 2 tonnes de poissons. Un pêcheur a été tué dans le raid alors que trois autres membres de l’équipage ont été arrêtés.

Un porte-parole a déclaré que les pêcheurs du Myanmar ont d’abord refusé de se rendre et ont tenté d’éperonner le patrouilleur de la Marine.

Après les coups de semonce qui ont été ignoré, le patrouilleur a pointé ses armes sur le bateau et a commencé à tirer. Après l’incident, le bateau de pêche a été remis à la police.

 

Méditerranée

LIBYE: Interception d’un contrebandier de carburant

(Source Www.fleetmon.com)

Le 13 Février, la Garde côtière libyenne a intercepté et ramené à Tripoli, le CAPTAIN KHAYYAM battant pavillon du Sierra Leone, pour soupçons de contrebande de carburant diesel.

Le navire aurait quitté MARSAXLOKK à Malte le 5 Février dernier. L’équipage de 12 hommes était composé de marins d’Azerbaïdjan, de Turquie et d’Ukraine.

 

0

You must be logged in to post a comment.