Point de situation semaine 6

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

La semaine a été marqué par une tentative d’abordage au large du Nigéria qui a été déjouée grâce à la vigilance de l’équipage et à l’application des procédures d’urgence.

 

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires. Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.

Le dernier évènement remonte au 20 novembre 2015 au large de la somalie, quand des skiffs ont tenté d’aborder un cargo.

 

Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques en particulier sur la cote nigériane.

Plusieurs évènements sont à signaler mais l’incident marquant est la tentative d’abordage d’un méthanier, le 5 février au large du Nigeria.

 

République Démocratique du Congo : Vol de matériel incendie sur un navire
(Source MTISC-GOG)

Le 9 Février, 4 hommes armés d’armes blanches sont monté à bord d’un bateau ancré en 05:51 S-013: 03 E, dans le port de Boma.
Au déclenchement de l’alarme les intrus se sont enfuit à bord d’une petite embarcation. Après enquête, il s’est avéré qu’un tuyau d’incendie et plusieurs lances à incendie avaient été volés, en revanche aucun membre d’équipage n’a été blessé.

NIGERIA: Des pirates tentent de monter à bord d’un navire
(Source IMDB; MTISC-GOG)

Le 5 Février, sept personnes à bord d’une embarcation rapide, portant des tenues sombres et bonnets rouges, ont tenté de monter à bord d’un méthanier en 04:09 N – 006: 58 E, à 16 nm au sud-ouest de l’île Bonny.
L’alerte a été donnée, les tuyaux d’incendie activés, le Capitaine a fait augmenter la vitesse au maximum et à ordonner des manœuvres d’évitement. Lorsque le bateau suspect s’est retrouvé à moins de 10 mètres, l’équipage du méthanier a aperçu des armes automatiques ainsi qu’une échelle ce qui est révélateur des intentions des personnes qui s’approchaient.
L’abordage a pu être évité grâce aux mesures prisent pas le Capitaine du navire et les pirates se sont éloignés.

NIGERIA: Intrusion sur un navire, intervention de la Marine
(Source MTISC-GOG; www.marinelink.com; www.dailytrust.info)

Le 5 Février, 6 voleurs sont montés à bord du porte-conteneurs, le SAFMARINE KURAMO battant pavillon Singapourien. L’incident s’est déroulé en 04:02 N – 006: 54 E, à 60 nm au sud-ouest de la rivière Bonny. Un navire de la Marine Nationale du Nigeria est intervenu mais les intrus ont eu le temps de quitter le navire.

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones où les incidents sont généralement plus fréquents.

La semaine est marquée par un nouvel enlèvement au Bangladesh de pécheurs contre rançon.

 

Bangladesh: Enlèvement de pêcheurs
(Www.thedailystar.net)

Le 14 Janvier, 11 pêcheurs ont été enlevés alors qu’ils pêchaient près de l’île Hatia. Les ravisseurs ont d’abord exigé une rançon pour leur libération, mais le lendemain la police est intervenue et libéré les pêcheurs.

 

Amérique Centrale

PÉROU: Alerte déclenché après l’intrusion de pirates
(Source BMI)

Le 3 Février, sept voleurs à bord d’une embarcation rapide ont accosté un navire ancré en 12:00 S-077: 12 W, dans le port de Callao. Deux voleurs sont montés à bord du navire, mais ont été repérés par l’équipage déclenchant l’alerte obligeant les intrus à prendre la fuite les mains vides.

GUYANE: Vol sur un porte conteneur
(Source BMI)

Le 5 Février, des voleurs sont montés à bord d’un porte-conteneurs ancré en 06:49 N-058:10 W, dans le port de Georgetown. Un membre d’équipage a pu déceler la présence des intrus et donner l’alarme. le Capitaine a alerté la Garde Côtière qui est intervenue, mettant en fuite les intrus avec leur butin.

0

You must be logged in to post a comment.