Point de situation semaine 49

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

A Sao Tome & Principe, le 30 Novembre, un pétrolier a connu une tentative d’abordage.
On apprend qu’au Nigeria le 8 novembre, des pirates ont approché et ouvert le feu sur un navire.

Le 27 Novembre en Inde, un intrus est monté à bord d’un cargo et le 2 Décembre, un navire de pêche battant pavillon Vietnam, a déclaré avoir été attaqué dans le sud de la mer de chine.

 

Afrique de l’ouest :

La menace pirate dans le Golfe de Guinée reste au plus élevé, deux incidents sont à été signaler cette semaine.

SAO TOME ET PRINCIPE: Tentative d’abordage en pleine mer
(Source BMI)

Le 30 Novembre, un pétrolier qui naviguait dans la zone 00:45S 006: 5E, à 47 miles nautiques au sud-sud-ouest de l’île de Sao Tomé-et-Principe a connu une tentative d’abordage.
Le Capitaine du navire a observé un remorqueur de couleur noir qui mettait à l’eau un bateau rapide avec à son bord, huit hommes armés de mitrailleuses et équipés d’une échelle.
L’embarcation rapide s’est approché rapidement du navire et les assaillants ont ouvert le feu en visant les pièces vie du pétrolier.
Le capitaine du navire a donné l’alarme, a activé les pompes à incendie et a pris les manœuvres d’évitement afin d’empêcher l’abordage des pirates.
La plupart des membres de l’équipage se sont réfugiés sur la passerelle qui était protégée et sécurisée.
Après plusieurs tentatives infructueuses pour monter à bord du pétrolier, les pirates ont abandonné leur tentative et sont retournés sur leur bateau-mère.
Tous les membres d’équipage sont sains et saufs, toutefois, le pétrolier a subi quelques dommages lors de l’incident.
NIGERIA: Tentative d’abordage dans le terminal pétrolier de Pennington
(Source BMI)

Le 8 Novembre, huit pirates à bord d’une embarcation rapide, équipés de mitrailleuses et d’explosifs ont approché et ouvert le feu sur un navire qui naviguait dans la zone 04: 24N – 005: 03E, non loin du terminal pétrolier de Pennington.
Le capitaine du navire a donné l’alarme, a commencé les manœuvres d’évitement et activé l’émission d’une alerte SSAS. « Système d’alerte de sûreté du navire »
Les gardes armés à bord du pétrolier ont riposté au bateau pirate, les obligeant à s’éloigner. Le pétrolier a subi quelques dommages mineurs.

Commentaires sur le système SSAS
Le Ship Security Alert System, (abrégé : SSAS), et signifiant en français « Système d’alerte de sûreté du navire » est un système d’alerte silencieuse pour les navires imaginé pour faire face à la recrudescence de la piraterie maritime. Le système activé signale aux autorités compétentes à terre que la sûreté d’un navire est menacée ou a été compromise.

Très peu encombrant, il comprend un coffret électronique, une antenne, deux boutons d’alerte dont l’un à un emplacement au choix de l’armateur, l’autre devant se trouver sur la passerelle de navigation. Le coffret comprend une carte électronique de système de positionnement par satellites. Il ne travaille qu’en émission.

L’alarme est donnée par l’activation d’un des deux boutons. Aucune manifestation d’alarme à bord, par contre l’alerte est transmise par satellite sur un centre terrestre, incluant la position, la route et la vitesse extraites du système de positionnement par satellites. Le suivi du navire est possible. L’alerte une fois activée ne cessera pas tant qu’elle n’aura pas été annulée par une deuxième manipulation à bord du navire.

NB: Cette alerte ne fait pas double emploi avec l’alerte de détresse, en effet une alerte de sûreté peut entraîner une situation de détresse, et vice-versa.

Certaines entreprises offrent aux armateurs la possibilité de suivre leurs navires par ce système mais avec des extensions particulières: Les armateurs pourront connaître la position, route, vitesse des navires, projetée sur une carte marine électronique, également la projection sur une carte météo, des moyennes de vitesse ainsi qu’une estimation de l’heure probable d’arrivée (HPA) à destination, les heures d’entrée/sortie dans une zone prédéfinie,etc.

 

Asie du Sud Est & Inde

Un évènement est a signaler pour la semaine. La menace reste la plus élevée, sur les côtes comme en mer.

On observe une nouvelle hausse inquiétante des attaques contre les petits pétroliers côtiers en Asie du Sud-Est.

A cet effet, nous conseillons aux petits pétroliers en particulier, de rester vigilants et de signaler toutes les attaques ou petites embarcations suspectes au Centre de l’information sur la piraterie du BMI.
INDE: Intrusion sur un navire
(Source BMI)

Le 27 Novembre, un intrus est monté à bord d’un cargo qui attendait de décharger sa marchandises en 20: 55N – 088: 07E, soit 40 miles nautiques au sud des îles Sagar.
Le pirate s’est approché et est monté à bord grâce à un petit bateau transportant six autres personnes.
Le voleur a toutefois été repéré par l’équipage, l’alarme a été levée à bord du navire, conduisant l’intrus à s’échapper.

Sud Mer de Chine: Attaque de pirates
(Source NGA)

Le 2 Décembre, un navire de pêche battant pavillon Vietnam, a déclaré avoir été attaqué dans le secteur 11: 02N – 115: 58E, à environ 162 miles nautiques à l’ouest de l’île de Palawan.

Commentaires: Pas d’autre précision sur l’information

 

0

You must be logged in to post a comment.