Point de situation semaine 42

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Cette semaine, plusieurs incidents sont à signaler dans le Golfe de Guinée et en Asie avec une augmentation des incidents notamment en Indonésie à l’entrée sud du détroit de Malacca.

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.
Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif, ce qui explique la situation calme dans cette partie du globe.
Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques en particulier sur la cote nigériane.

Deux incidents sont à signaler cette semaine. Notons que les enlèvements sont en hausse au Nigéria, et que les ravisseurs fuit souvent par les voies fluviales ou la mer.

CAMEROUN: Tentative d’abordage par des skiffs
(source BMI)

Le 18 Octobre, deux skiffs suspects se sont approchés à grand vitesse d’un tanker de GPL en 02:42 N-009: 11 E, à 45 mn à l’ouest-sud-ouest de Kribi.
L’officier en seçond a immédiatement informé le Capitaine qui à son tour a donné l’alarme. Lorsque les skiffs se sont approchés du navire, le Capitaine a fait augmenté la vitesse du navire et a pris des manœuvres d’évitement déjouant ainsi la tentative d’abordage. (IMB)

NIGERIA: Enlèvement et fuite par la mer
(www.vanguardngr.com)

Le 12 Octobre, des hommes armés ont enlevé cinq enseignants d’une école secondaire en poste à Agba-Ndele dans l’Etat de Rivers.
Selon des témoins, ils ont été emmenés hors de la zone à bord d’embarcation rapides.

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, toutefois le nombre d’incidents est en baisse semaine après semaine. La collaboration de services spécialisé entre différentes nations permettent cette diminution significative des incidents.
Toutefois, il faut noter que Malacca est une zone géopolitique sous tension dans laquelle se disputent les intérêts étatiques de différents pays. De plus, au-delà des Etats eux-mêmes, il faut souligner la présence de groupes islamistes susceptibles d’organiser des attentats mais aussi la présence de pirates qui organisent fréquemment des attaques.
Cette semaine, une augmentation des incidents est à signaler notamment en Indonésie et dans le secteur de l’ile de Pulau Karimun Kecil à l’entrée sud du détroit de Malacca.

PHILIPPINES: Abordage déjoué grâce aux mesures de protections
(Source IMB, www.sunstar.com.ph)

Le 10 Octobre, sept pirates ont arraisonné le MV CECILIA en 5:20 N-125:31 E, à 4,5 mn au sud-est de l’île de Olanivan. Deux embarcations rapides avec sept personnes à bord armés de fusils ont approché le navire. Soupçonnant une tentative d’embarquement, le Capitaine demandé à l’équipage de fermer et verrouiller tous les accès à la zone d’hébergement du navire.
Les voleurs sont montés à bord du navire, mais sont repartis se voyant dans l’incapacité de s’introduire dans le navire. Le Capitaine a donné l’alarme, a informé les autorités locales et a avisé les armateurs. Un navire de la Garde côtière a été dépêché sur place pour enquêter.

BANGLADESH: Attaque de pêcheurs, avec kidnapping
(Source www.uttaranews24.com)

Le 12 Octobre, un groupe de pêcheurs a été attaqué par des pirates dans la région Kuakata dans la baie de Patuakhali. Trois bateaux de pêche auraient été attaqués par les pirates qui auraient tiré et blessé six des pêcheurs puis kidnappé deux d’entre eux.

MALAISIE: Abordage d’un pétrolier puis intervention des autorités locales
(www.news.odin.tc)

Le 15 Octobre, six voleurs sont montés à bord du pétrolier ALMI SPIRIT battant pavillon panaméen dans la zone du port de Kukup dans la province de Johor. Les autorités Malaisiennes sont intervenues et ont procédés à un arraisonnement. Une enquête est en cours.

INDONESIE: Vol et agression sur un cargo
(Source BMI)

Le 15 Octobre, quatre voleurs sont montés à bord d’un cargo en 01:07 N-103: 31 E, à 6,3 mn à l’est de Pulau Karimun Kecil.
Un marin a vu des voleurs armés de couteaux s’introduire dans la salle des machines. Apres avoir agressé et ligoté deux mécaniciens, les voleurs se sont échappé emmenant avec eux des effets personnels de l’équipage et des pièces détachées.

INDONESIE: Intrusion sur un navire
(Source BMI)

Le 15 Octobre, six voleurs à bord d’une petite embarcation ont arraisonné un navire en 01:10 N-103: 26 E, à 2,85 mn au nord de Pulau Karimun Kecil. Deux des voleurs sont entrés dans la salle des machines et ont menacé un mécanicien a l’aide d’un couteau et lui ont fit signe de se taire sous peine de lui trancher la gorge. Le marin n’a pas été impressionné par les menaces et a déclenché l’alarme qui a mis les intrus en fuite partant les mains vides.

INDONESIE: Tentative d’abordage
(source BMI)

Le 15 Octobre, un membre d’équipage de quart à bord d’un vraquier a remarqué qu’une embarcation suspecte s’approchait à grande vitesse du navire qui navigait en 01:07 N-103: 30 E à 6 mn à l’est de Pulau Karimun Kecil.
L’alerte a été donnée et l’équipage s’est rassemblé. Une lumière de recherche a été orienté vers la vedette qui a préféré s’éloigner.

VIETNAM: Intrusion sur un pétrolier
(Source BMI)
Le 18 Octobre, sur un pétrolier et lors d’une ronde sur le pont, un personnel de quart a aperçu deux intrus sur le navire ancré en 10:06-N 107: 06 E, dans le port de Mui Vung Tau. Il aussitôt crié et s’est retiré dans un lieu sûr pour donner l’alarme. L’Équipage s’est rassemblé et a mis en fuite les voleurs. Une recherche a été effectuée et rien n’aurait été subtilisé sur le navire. Les autorités de contrôle du port de Vung Tau a informé de l’incident.

0

You must be logged in to post a comment.