Point de situation semaine 37

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Si le nombre total d’actes de piraterie est en retrait, les activités criminelles progressent dans certaines zones.

Plusieurs incidents sont à signaler pour la semaine, l’évènement marquant étant la disparition d’un navire dans le golfe de Guinée.

 

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.
Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.
Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques.

La semaine a été marqué par la disparition d’un navire entre le Sénégal et le Nigeria.

GOLFE DE GUINÉE: Disparition d’un cargo
(Source NGA; www.news.odin.tc)

Le cargo battant pavillon Turque le MV YILMAZ AYANOGLU aurait disparu lors d’un voyage de Dakar au Sénégal vers Port Harcourt, au Nigeria.
la dernière communication avec le navire remonte au 8 Septembre.

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, avec un nombre important d’incidents mois après mois, toutefois les réactions des équipages permettent de faire baisser sensiblement la courbe des abordages.

Un meilleur équipement des bateaux permet de limiter les risques. En effet, les navires sont équipés maintenant d’alarmes, d’armes à bord, de radio SSAS (SHIP SECURITY ALERT SYSTEM) et d’une stratégie de repli des équipages dans une seule pièce appelé « citadelle ».
A noter que Malacca est une zone géopolitique sous tension dans laquelle se disputent les intérêts étatiques de différents pays. De plus, au-delà des Etats eux-mêmes, il faut souligner la présence de groupes islamistes susceptibles d’organiser des attentats mais aussi des pirates qui organisent fréquemment des attaques.
Cette semaine, deux incidents sont à signaler localisés tous deux en Indonésie

INDONESIE: Intrusion sur vraquier
(Source BMI)

Le 8 Septembre, des voleurs sont montés à bord d’un vraquier en 01:11 N-103: 25 E, à 1,8 mn au nord de Pulau Karimun Kecil.
Les voleurs ont été repérés par Capitaine du navire qui a déclenché l’alarme et a allumé tous les feux du pont rassemblant ainsi l’équipage.
Une fouille du navire a été réalisée, et rien ne serait porté manquant. Le VTIS Singapour a été informé et à son arrivée à Singapour, la Garde côtière est monté à bord pour enquêter.

INDONESIE: Vol sur un porte conteneur
(Source BMI)

Le 9 Septembre, des voleurs sont montés à bord d’un navire porte-conteneurs en 01:07 N-103: 31 E, à 6,4 mn au sud de Pulau Karimun Kecil.
Le Capitaine a trouvé l’ingénieur de permanence allongé sur le sol ligoté, bâillonné et la bouche ensanglanté
L’alerte a été déclenché et des fouilles effectuées. Force est de constater que les voleurs ont réussis discrètement à prendre la fuite emmenant avec eux des pièces mécaniques de rechange

 

Amérique Centrale – Amérique du Sud – Caraïbes

PÉROU: Saisie de cocaïne
(Source www.worldmaritimenews.com)

Le 8 Septembre, la Garde côtière péruvienne a inspecté le transporteur de gaz MT HISPANIA SPIRIT suite à des rapports d’activités suspects.
Pendant l’inspection, les autorités ont découvert 211 kilos de cocaïne et une personne de nationalité vénézuélienne. La cocaïne a été saisi et le Vénézuélien a été arrêté par la police.

0

You must be logged in to post a comment.