Point de situation semaine 36

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Si le nombre total d’actes de piraterie est en retrait, les activités criminelles progressent dans certaines zones.

Une baisse des incidents est a signaler pour la semaine, on signalera juste deux évènements en Afrique de l’Ouest et deux autres en Asie.

 

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.
Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.

 

Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques.
La semaine a été marqué par deux incidents au Nigéria dont le démantèlement d’un trafic de pétrole.

NIGERIA : Découverte d’un site de « bunkers »
(Source www.allafrica.com; www.punchng.com)

Le 2 Septembre, des unités de l’armée nigériane ont découvert un site important de soutage illégal localisé à Makoba Beach, à environ un kilomètre du complexe Port Rivers de Port Harcourt, la capitale de l’État de Rivers.
Un porte-parole de l’armée a déclaré que 13 suspects ont été arrêtés sur les lieux de l’installation illégale, précisant en outre qu’ils ont trouvé plus de 5.000 fûts chargés de diesel illégalement raffiné, quatre camions-citernes contenant 132.000 litres de diesel combinés et une barge avec 165.000 litres de diesel volé.

NIGERIA: Abordage d’un bateau de construction sous-marine
(Source www.splash247.com)

Le 4 Septembre, le MV NORMAND COUPE, navire de construction sous-marine a été arraisonné par des hommes armés se présentant comme des marins de la Marine nigériane. L’incident s’est passé au large des côtes du Nigeria. Les suspects armés ont vérifié les papiers du bateau et se sont rapidement tourné sur négociations avec de l’argent. Aucune information n’a été révélé concernant un éventuel versement d’argent et le navire a été libéré.

Il faut souligner que la presse norvégienne a déclaré que le navire suspect, était vraisemblablement un ancien navire de la marine norvégienne vendu à l’ancien commandant du Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger, EKPEMUPOLO, qui a été amnistié par le gouvernement nigérian en 2009. Il dirige maintenant le NIMASA (Nigerian Maritime Administration and Safety Agency)

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, avec un nombre important d’incidents mois après mois, toutefois les réactions des équipages permettent de faire baisser sensiblement la courbe des abordages.

Un meilleur équipement des bateaux permet de limiter les risques. En effet, les navires sont équipés maintenant d’alarmes, d’armes à bord, de radio SSAS (SHIP SECURITY ALERT SYSTEM) et d’une stratégie de repli des équipages dans une seule pièce appelé « citadelle ».
A noter que Malacca est une zone géopolitique sous tension dans laquelle se disputent les intérêts étatiques de différents pays. De plus, au-delà des Etats eux-mêmes, il faut souligner la présence de groupes islamistes susceptibles d’organiser des attentats mais aussi des pirates qui organisent fréquemment des attaques.

Cette semaine, deux incidents sont à signaler localisés en Indonésie et à Singapour

SINGAPOUR: Arrestation de pirates après une attaque
(Source: www.straitstimes.com)

Le 1er Septembre, des voleurs sont montés à bord du remorqueur MV PERMATA 1 dans le détroit de Singapour. L’équipage a envoyé un appel de détresse, qui a été entendu par la Marine Singapourienne (RSN).
A la vue du navire de guerre, les voleurs ont pris la fuite vers les eaux indonésiennes.
Le Centre de Fusion de l’Information de la RSN a partagé ses informations concernant cet incident et ses auteurs avec la Marine Indonésienne qui a ensuite déployé ses moyens navals pour aider à la recherche des pirates. Cette coopération a permis l’arrestation de trois suspects et la cargaison volée a été récupéré.

INDONESIE: Vol sur un voilier
(Source www.noonsite.com)

Le 2 Septembre, des voleurs sont montés à bord d’un voilier ancré dans la baie de Potopaddu, sur l’île de Sumbawa. Les voleurs ont réussi à voler des équipements sur le pont et quelques objets de valeur avant de disparaitre.

0

You must be logged in to post a comment.