Point de situation semaine 34

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Si le nombre total d’actes de piraterie est en retrait, les activités criminelles progressent dans certaines zones.

Plusieurs incidents sont à signaler pour la semaine, notamment et non sans surprise en Asie.

A noter au Nigeria, une libération d’otage contre rançon.

 

Afrique de l’est:
La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.
Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.

 

Afrique de l’ouest :
Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques.

La semaine a été marqué par l’enlèvement puis la libération de trois otages au Nigeria.

NIGERIA: Libération d’otages après versement d’une rançon
(Source www.punchng.com)

Le 13 Août, trois travailleurs du Département des Ressources Pétrolières (DPR) du Nigeria ont été libérés après avoir été enlevé le 8 Août dernier dans la zone de Ijaw, au sud de l’État de Bayelsa dans la communauté Kalamatoru.
Les trois hommes avaient été enlevés par des hommes armés alors qu’ils faisaient une inspection des installations pétrolières dans la zone et avaient été emmenés vers une destination inconnue, probablement dissimulés dans des criques.
Une rançon importante aurait été versée mais sans communiquer le montant.

Commentaires: Une rançon de 400 million de Naira (175 200€ ) aurait été initialement demandé puis réduite à 10 million de Naira (43800€). Les kidnappeurs auraient négocié avec les familles et les autorités locales car la compagnie pétrolière n’avait pas les compétences pour résoudre cette crise.
Cette région reste une des plus dangereuse du Nigéria et bat les records des enlèvement. Pour mémoire, le 7 out dernier dans la même région, une base navale militaire avait été attaquée faisant 5 morts parmi les forces de l’ordre.

République Démocratique du Congo: Intrusion sur un vraquier
(Source BMI)

Le 18 Août, un homme est monté à bord d’un vraquier alors qu’il était en attente d’instructions pour un accostage. L’incident s’est déroulé dans le port de Boma en 05:52 S – 013: 01 E.
Les membres d’équipage qui étaient de quart ont repéré le voleur sur le pont principal et se sont approché de lui, mais celui ci a pris la fuite en sautant par-dessus bord.
L’alerte a été donné et tout l’équipage s’est mobilisé afin de lancer une recherche approfondie mais elle n’a rien donné, l’intrus n’a pas eu le temps de dérober quoi que ce soit.

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, avec un nombre important d’incidents mois après mois, toutefois les réactions des équipages permettent de faire baisser sensiblement la courbe des abordages.

Un meilleur équipement des bateaux permet de limiter les risques. En effet, les navires sont équipés maintenant d’alarmes, d’armes à bord, de radio SSAS (SHIP SECURITY ALERT SYSTEM) et d’une stratégie de repli des équipages dans une seule pièce appelé « citadelle ».
A noter que Malacca est une zone géopolitique sous tension dans laquelle se disputent les intérêts étatiques de différents pays. De plus, au-delà des Etats eux-mêmes, il faut souligner la présence de groupes islamistes susceptibles d’organiser des attentats mais aussi des pirates qui organisent fréquemment des attaques.
Cette semaine, plusieurs incidents sont à signaler localisés essentiellement à l’entrée du détroit de Malacca.

INDONESIE: Vol sur un transporteur de produits pétrolier
(Source BMI)

Le 12 Août, des voleurs se sont introduits grâce à la chaîne de l’ancre puis par l’écubier, sur un transporteur de produits pétroliers, dans le port de Belawan en 04:00 N – 098: 45 E.
Les voleurs ont dérobé des pièces du navire et se sont échappés avant d’être repéré par l’équipage qui rentrait de sa pose matinale et qui n’a pus que constater l’effraction d’un magasin et des traces humides sur le pont du navire. Les autorités locales ont été informées de l’incident.

INDONESIE: Abordage d’un porte conteneur
(Source BMI)

Le 13 Août, cinq voleurs armés de couteaux ont abordé un porte conteneurs à 5,37 miles nautiques à l’est de Pulau Karimun Kecil en 01:07 N – 103: 30 E.
L’alarme a été déclenché et l’équipage s’est rassemblé. Au départ de l’alerte et voyant l’équipage se mobiliser, les pirates ont pris la fuite.
Une fouille a été effectuée à bord et rien n’a été porté manquant. L’incident a été signalé au VTIS de Singapour.

INDONESIE: Intrusion sur un porte conteneurs
(Source BMI)

Le 15 Août, un navire porte-conteneurs a fait l’objet d’une intrusion alors qu’il se situait à 4,1 miles nautiques au nord-nord-est de Pulau Batam en 01:15 N – 104: 07 E. C’est un personnel de service qui a découvert des cadenas fracturés donnant sur des magasins. Il a immédiatement donné l’alarme et l’équipage s’est rassemblé. Au déclenchement de l’alarme, un voleur a été observée s’échapper de la salle de CO2, mais après une recherche minutieuse du navire, aucun objet n’était porté manquant.

INDONESIE: Abordage d’un vraquier
(Source BMI)

Le 20 Août, sept voleurs sont montés à bord d’un vraquier à 4,1 miles nautiques au sud-sud-ouest de Pulau Nipah en 01:04 N – 103: 36 E.
L’équipage a repéré les voleurs et s’est immédiatement réfugié sur le pont alors que deux autres membres de l’équipage sont restés dans la salle des machines.
Le navire a transmis une alerte SSAS et informé VTIS (Vessel Traffic Information System)
de Singapour, qui a indiqué qu’un patrouilleur était dépêché sur les lieux pour fournir une assistance.
Un peu plus tard, le vraquier a informé que les voleurs avaient quitté le navire et que tout l’équipage était sain et sauf.

PHILIPPINES: Intrusion sur un navire
(Source BMI)

Le 20 Août, un membre d’équipage de quart qui était à bord d’un transporteur de produits pétroliers a observé une personne qui s’était introduite sur le navire alors qu’il était accosté dans le port pétrolier de Davao en 07:02 N – 125: 39 E.
Le marin a alors interpellé l’intrus, qui a immédiatement sauté par-dessus bord et a pris la fuite. Le navire a été fouillé et rien n’a été porté manquant. (IMB)

 

Amérique Centrale – Amérique du Sud – Caraïbes

VENEZUELA: Vol sur un navire
(Source BMI)

Le 16 Août, dans le port de Guanta, un membre d’équipage faisant sa ronde à bord d’un navire qui était ancré en 10:15 N -064: 35 E, a découvert que trois pièces entreposant du matériel avaient été fracturées et que des cadenas avaient été brisés.
Il a immédiatement donné l’alarme et l’équipage s’est rassemblé pour constater que les voleurs avaient disparus avec des pièces mécanique du navire et que ceux ci s’était introduit par la chaîne du mouillage.

0

You must be logged in to post a comment.