Point de situation semaine 23

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

La semaine est resté calme dans son ensemble.

On notera une nouvelle attaque d’un site pétrolier sur les côtes nigériane.  Ce phénomène devient de plus en plus courant au fil des semaines.

 

Afrique de l’Est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.

Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.

Le dernier incident remonte au 16 mai dernier au large du Yémen lorsque 5 skiffs se sont approchés d’un porte conteneur pour tenter de monter à bord.

 

Afrique de l’Ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques en particulier sur la côte nigériane.

Deux incidents sont à signaler pour la semaine, dont une nouvelle attaque d’un site pétrolier au Nigeria et la tentative d’abordage d’un pétrolier au large du Bénin.

 

NIGERIA: Attaque d’un site pétrolier

(Source AFP, Le ligne Guardian)

Le 8 Juin, des militants présumés du groupe « Les Vengeurs du Delta du Niger » ont mené une attaque contre un puits de pétrole (RMP 20), à proximité de la station Dibbi dans la région de Warri de l’Etat du Delta.

BÉNIN: Tentative d’abordage d’un pétrolier par un skiff

(Source MTISC-GOG)

Le 6 Juin, un pétrolier a signalé être poursuivi par un skiff ainsi qu’un vaisseau mère à environ 60 nm au sud de Cotonou en 05:22 N – 002: 24 E. Le vaisseau-mère, qui avait un esquif supplémentaire sur le pont, serait long de 60 m et aurait une coque grise.

Le navire a adopté de nombreuses manœuvres pour éviter l’abordage, des canons à eau ont été mis en œuvre mettant en déroute les pirates après une poursuite d’une vingtaine de minutes.

 

Asie du Sud Est & Inde

Les actions menées depuis plusieurs mois, par les États indonésien et malaisien pour arrêter et juger les auteurs d’actes de piraterie, commencent à porter leur effet et on constate une baisse des actes de piraterie en Asie du Sud Est.

Un seul incident est a signaler cette semaine, localisé au Bangladesh.

BANGLADESH: Enlèvement de 5 pêcheurs

(Source Thedailystar.net)

Le 8 Juin sur la rivière Garal dans les Sundarbans, un gang de voleurs d’origine indienne a enlevé cinq pêcheurs bangladais et volé des objets de valeur.

Les voleurs ont emmené les pêcheurs à l’intérieur des terres avant d’exiger une rançon. C’est un pêcheur volontairement libéré qui a porté le message aux familles.

0

You must be logged in to post a comment.