Point de situation semaine 2

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

La semaine est particulièrement calme. Un seul incident a été signalé, localisé au Nigéria.

Malgré le peu d’évènement signalé sur l’ensemble des zones sensibles, la vigilance doit rester une priorité et les mesures de sécurité appliquées.

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires. Les convoyages des navires de guerre des différents nations impliquées dans la lutte contre la piraterie, contribuent à un effet dissuasif.

Alors que le mois précédent avait fait l’objet d’incidents, le calme est revenu.

Le dernier évènement remonte au 20 novembre 2015 au large de la somalie, quand trois embarcations rapides ont tenté d’aborder un cargo.

Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement une des plus sensible et violente pour ses attaques en particulier sur la cote nigériane.

Un calme précaire est revenu en ce début d’année. Un seul incident est a signaler pour la semaine qui s’est déroulé non sans surprise, au Nigeria.

NIGERIA: Présence suspecte sur un navire marchand dans le port de Lagos
(Source MTISC-GOG)

Le 12 Janvier, un navire marchand navigant dans une zone sécurisé du port de Lagos, a signalé aux autorités locales qu’il était suivi par un hors-bord dans lequel se trouvaient cinq hommes.
Peu après, le Capitaine du navire a signalé la présence de deux hommes dans le coffre du gouvernail, dont un aurait quitté l’emplacement peu après leur observation. Le navire a été chargé de jeter l’ancre et d’attendre une inspection plus poussée.

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones où les incidents sont les plus fréquents.

Aucun évènement n’a été signalé pour cette semaine.

En revanche un vol de bateaux de pêche qui se serait déroulé en Indonésie en fin d’année a été relaté.

INDONÉSIE: Vol de bateaux de pêche
(Source Antara News)

Le 30 Décembre 2015, le Ministère indonésien de la pêche et des ressources maritimes (KKP) a déclaré qu’il allait enquêter sur un incident dans lequel des marins chinois auraient volé neuf bateaux de pêche dans le port de Pomako à Timika Papua. Les bateaux seraient ensuite parti vers le pays d’origine des pirates.
Les neuf navires sont Kofiau KM 19, KM Kofiau 15, KM Kofiau 16, KM Kofiau 17, KM Kofiau 18, KM Kofiau 49, KM OMBRE 50, KM 51 et KM OMBRE OMBRE 52.

0

You must be logged in to post a comment.