Point de situation semaine 16

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Si le nombre total d’actes de piraterie est en retrait, les activités criminelles progressent dans certaines zones.

Cette semaine, trois incidents sont a signaler dans le Golfe de Guinée dont un enlèvement d’exploitants d’une compagnie pétrolière et deux autres incidents sont a signaler en Asie dont l’enlèvement de trois pêcheurs.

 

Afrique de l’est:

La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab qui continuent de menacer potentiellement les navires.
Malgré une attaque il a trois semaines, le calme est revenu dans ce secteur.

 

Afrique de l’ouest :

Cette partie du globe reste actuellement la plus sensible pour ses attaques, les mesures d’informations et de prévention doivent restées une priorité. Plusieurs incidents se sont déroulés cette semaine, tous localisés au Nigeria.

NIGERIA: Trois marins de Bourbon enlevés au large du Nigéria
(gCaptain, Mer & Marine)

Le 8 Avril, trois membres d’équipage nigérians du Surfer 1440 de Bourbon,(société exploitante au profit de l’industrie pétrolière offshore en Afrique de l’ouest), ont été enlevés suite à l’attaque de leur navire.
Celui-ci a été arraisonné au large des côtes du Nigéria, a annoncé hier Bourbon. « Une cellule d’urgence basée au Nigéria a été immédiatement mise en place. Bourbon Interoil Nigéria est en contact avec les familles, les soutient et les tient régulièrement informées », a précisé le groupe français, qui a indiqué qu’il ne ferait aucun autre commentaire sur cette prise d’otage.

NIGERIA: Intrusion sur un pétrolier
(Source BMI)

Le 9 Avril, deux voleurs sont montés à bord pétrolier qui était ancré dans le port de Lagos, en en 06:17 N-003: 23 E.
Les intrus ont été repéré puis des coup de semonces ont été tirés obligeant les voleurs a sauter par-dessus bord pour s’échapper. Un bateau de patrouille nigériane a réussi à capturer l’un des voleurs.

NIGERIA: Abordage d’un navire, intervention de la marine nigériane
(Source : www.thisdaylive.com; www.vesselfinder.com)

Durand le week-end du 11 et 12 Avril, dix pirates, à bord de deux embarcations rapides, ont abordés le navire MT IMAS, à proximité du port de Lagos.
L’équipage du navire a pu lancer un appel de détresse, ce qui a entraîné l’intervention d’un patrouilleur de la Marine nigériane, à la capture d’un des pirates et en forçant le reste des intrus à fuir.

 

Asie du Sud Est & Inde

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, avec un nombre important d’incidents mois après mois, mais les réactions des équipages permettent de faire baisser sensiblement la courbe des abordages.

Un meilleur équipement des bateaux permet de limiter les risques. En effet, les navires sont équipés maintenant d’alarmes, d’armes à bord, de radio SSAS (SHIP SECURITY ALERT SYSTEM et d’une stratégie de repli des équipages dans une seule pièce.

Deux incidents majeurs sont a mettre en exergue cette semaine.

INDONÉSIE: Intrusion sur un vraquier
(Source BMI)

Le 11 Avril, des voleurs se sont introduit sur un vraquier qui était ancré à 12 miles nautiques au nord-nord-est de l’île de Bintan, en 01:25 N – 104: 37 E.
C’est le personnel de quart qui a pu observer les intrus, qui a prévenu l’officier de service et déclenché l’alarme.
L’équipage s’est alors mobilisé, déclenchant la fuite des intrus qui sont partis les mains vides.

BANGLADESH: Enlèvement de trois pêcheurs
(www.telegraphindia.com)

Le 8 Avril, à proximité des Sundarbans, des pirates sont montés à bord de trois petits bateaux de pêche. Ils ont pillés les embarcations et ont enlevé trois pêcheurs.
Initialement, 25 autres pêcheurs avait été pris en otage, ils ont été libérés excepté trois d’entre eux. Une rançon a été demandée et la police locale a été alerté.

0

You must be logged in to post a comment.