Point de situation semaine 14

Posté par:

Dernier bilan de la piraterie:

Si le nombre total d’actes de piraterie est en retrait, les activités criminelles progressent dans certaines zones.

Plusieurs incidents sont à signaler cette semaine, la plupart en Asie et comme souvent, les plus violents dans la golf de Guinée.

 

Afrique de l’est:
La mer Rouge et le bassin somalien demeurent des zones à hauts risques, notamment en raison de l’instabilité continue de la Somalie où les milices de Al Shabab continuent de menacer potentiellement les navires.
Malgré une attaque la semaine dernière, le calme est revenu dans ce secteur.

 

Afrique de l’ouest :

Plusieurs incidents sont à signaler cette semaine dont plusieurs enlèvements en mer.

 

NIGERIA: Enlèvement de 3 membres d’équipage
(Source BMI; www.mtisc-gog.com)

Le 21 Mars, six pirates armés sont montés à bord d’une structure d’exploitation flottante à 36 miles nautiques au sud des Îles Bonny dans le secteur de YOHO en 04h02 N-007: 31 E.
Les pirates sont entrés dans la zone d’hébergement mais ont pris la fuite au déclenchement de l’alarme. Les pirates ont toutefois réussi à kidnapper trois membres d’équipage avant de prendre la fuite.

 

NIGERIA: Enlèvement sur un terminal
(Source www.ventures-africa.com)

Le 30 Mars, 20 heures après les élections présidentielles, cinq membres d’une grande compagnie pétrolière ont été enlevés par des inconnus armés.
Certains témoins ont déclaré que cet incident s’était produit lundi, sur un terminal flottant, dans la région d’Ibeno, situé dans le Delta du Niger dans un secteur riche en gisement de pétrole.

 

GUINÉE: Intrusion sur un navire
(www.mtisc-gog.org)

Le 1er Avril, six pirates ont abordés un bateau ancré à 2,7 miles nautiques de Conakry, en 09:30 N – 013: 42 W.
Un officier de quart a donné l’alarme et a informé le capitaine. Les pirates sont monté à bord grâce à des perches crochetées sur le bord du navire. Les membres d’équipage ont bien essayé d’enlever ces crochets mais ont été menacé par les pirates qui étaient armés de kalachnikov. les marins se sont alors réfugiés dan une salle sécurisée et ont tenté d’alerter les autorités du port, mais les appels sont restés sans réponse! C’est un patrouilleur qui a capté la communication sur la VHF et qui est intervenu. Les intrus ont pris la fuite et après une inspection sur le navire, rien n’aurait été subtilisé !

 

Asie du Sud Est & Inde

Plusieurs incidents sont à signaler cette semaine incluant des vols sur des navires et un siphonage de pétrole avec séquestration de l’équipage.

L’océan indien et l’Asie du Sud-Est restent des zones les plus dangereuses, avec un nombre important d’incidents mois après mois, mais les réactions des équipages permettent de faire baisser sensiblement la courbe des abordages.

Un meilleur équipement des bateaux permet de limiter les risques. En effet, les navires sont équipés maintenant d’alarmes, d’armes à bord, de radio SSAS (SHIP SECURITY ALERT SYSTEM et d’une stratégie de repli des équipages dans une seule pièce.

 

MALAISIE: Siphonage d’un remorqueur, séquestration de l’équipage
(Source BMI)

Le 22 Mars, dix pirates armés de fusils et de couteaux ont détourné un remorqueur qui tractait une barge à 18 miles nautiques, à l’est de l’île de Tioman en 02: 50.6N -104: 30.7E.
Ils assaillants ont pénétré sur le pont, capturé l’équipage et l’on séquestré dans une pièce du navire.
Les pirates ont ensuite transféré une partie du carburant du remorqueur dans un petit pétrolier.
Avant de quitter le navire, les pirates ont volé des effets appartenant à l’équipage et endommagé les équipements de communication du navire. L’opération a duré environ cinq heures.

 

THAÏLANDE: Vol sur un vraquier
(Source BMI)

Le 25 Mars, quatre voleurs armés de couteaux sont montés à bord d’un vraquier accosté dans le port de Bangkok en 13:17 N-100: 31 E.
Les membres d’équipage ont déclenché l’alarme et se sont rassemblés. Voyant la réaction de l’équipage, les voleurs se sont enfuis après avoir dérobé certaine affaires appartenant à l’équipage.

 

INDONÉSIE: Vol sur un cargo
(Source BMI)

Le 29 Mars, trois voleurs sont montés à bord d’un cargo en 01: 05.15N-103: 35.2E, à 3,8 miles nautiques au sud-ouest de l’île de Nipah.
Le membre d’équipage qui étaient de quart ont pu voir les voleurs et ont déclenché l’alarme. L’équipage s’est rassemblé sur le pont et toutes les portes étanches ont été verrouillé.
L’équipage a ensuite minutieusement fouillé le navire et a découvert que les voleurs avaient volé des pièces de rechange des moteurs.

 

INDE: Abordage d’une drague
(Source BMI; NGA)

Le 30 Mars, quatre voleurs embarqué sur un bateau de pêche ont approché une drague qui était ancré en 16:59 N – 082: 18 E, dans le port de Kakinada.
Deux voleurs sont montés à bord du navire mais ont été observé par un personnel faisant sa ronde. L’alerte a été donné et à la vue de la réaction de l’équipage, les voleurs se sont enfuis les mains vides.

 

Amérique du sud

BRÉSIL: Attaques de plusieurs voiliers
(www.noonsite.com)

La dernière semaine du mois de mars a été marqué par deux agressions sur des voiliers. Les incidents se sont déroulés non loin des cotes de l’île de Itaparica en 12:59 S-038:42 W.
Un des incident a eu lieu pendant la nuit tandis que l’autre s’est produit pendant la journée. Quatre personnes auraient été arrêtés sans savoir s’ils sont également responsables des autres attaques répertoriées dans la région depuis lusieurs dernières semaines.

0

You must be logged in to post a comment.