135_CLes navigateurs doivent :

  • s’informer auprès des ambassades et consulats français et des autorités portuaires ou maritimes compétentes avant d’entreprendre une navigation ou une traversée ;
  • s’inscrire au contrôle naval volontaire en Océan Indien (État-Major de l’Amiral commandant la zone maritime de l’océan Indien (ALINDIEN-COMFOR EAU)
    Téléphone : 00 971 265 74 122 / 102
    Courriel : alindien-comforeau@imfeau.ae ; alindien@free.fr ;
  • s’assurer que leurs moyens de communications (valises satellites, radio hf…) et que les moyens électroniques du bord (GPS, balise d’alerte, radar…) fonctionnent de façon optimale ;
  • informer une personne restant à terre de la route qu’ils comptent emprunter, lui laisser un document qui présente le voyage initialement prévu, la composition de l’équipage, les caractéristiques du navire et ses moyens de communication ; tenir régulièrement informée cette personne restée à terre de la position et convenir des jours et heures des contacts téléphoniques ou par courriel ; laisser une consigne claire visant à prévenir la gendarmerie ou la police nationale ;
  • maintenir une veille permanente anti-piraterie 24h sur 24 ;
  • ne pas mouiller trop près des côtes dans les zones sensibles ;
  • éviter le cabotage de nuit et la navigation isolée ;
  • rester discret lors des escales sur le programme (dates, parcours) ;
  • assurer des tours de garde dans les ports les plus sensibles.

Vous pouvez également contacter le CEPS pour toute demande de formations (STCW 2010) ou pour obtenir des conseils personnalisés.

Techniques en mer pour se protéger des pirates :

Télécharger les mesures de protection